Gaz pour sociétés : maîtrisez les coûts et l’évolution tarifaire

Gaz

Publié le : 10 février 20247 mins de lecture

Ces dernières années, le marché de l’énergie a connu de fortes fluctuations qui ont impacté les entreprises. Face à la volatilité du prix du gaz, il est important pour les professionnels de comprendre les évolutions tarifaires observées et de pouvoir trouver un contrat attractif. Ce guide vous fournira toutes les clés pour comprendre l’état actuel du marché, les évolutions à venir et comment optimiser vos coûts d’approvisionnement en gaz.

L’évolution prix du gaz professionnel

Tout d’abord, il est essentiel de savoir que le prix du gaz pour les entreprises ne dépend plus des tarifs réglementés. Ce type d’offre a été abandonné à partir du 1er décembre 2020 pour les professionnels. Chaque société a donc dû se tourner depuis vers les offres de marché disponibles, en ayant le choix de rester dans le giron du fournisseur historique de gaz naturel en France, Engie, ou d’opter pour un fournisseur alternatif. Cette libéralisation du marché a permis d’accéder à de meilleures offres en comparant les contrats soumis par les différents fournisseurs et en faisant pleinement jouer la concurrence. Récemment, une véritable crise de l’énergie est à déplorer tant pour les particuliers que pour les professionnels. On observe ainsi des prix au MWh nettement plus élevés par rapport à ceux pratiqués avant la pandémie de Covid-19. Si un certain ralentissement des hausses a pu se faire jour en 2022 et en 2023, les professionnels devront anticiper l’augmentation des prix du gaz qui va survenir en 2024. En effet, la TICGN (Taxe intérieure de consommation du gaz naturel) vient de connaître une forte hausse au 1er janvier 2024 : elle a tout simplement doublé, en passant de 8,37 € à 16,37 € par MWh. Par ailleurs, il a été annoncé que le tarif de distribution pratiqué par GRDF va être réévalué avec une augmentation prévue pour le 1er juillet 2024. Il s’agit d’un point important à prendre en compte, quand on sait que les tarifs d’acheminement du gaz comptent pour un tiers de la facture des consommateurs (particuliers et professionnels) dans l’Hexagone. Les tarifs de 2023 (autour de 250 € pour un abonnement annuel TTC, avec un prix du kWh de gaz se situant entre 0,1036 et 0,1072 €) seront donc de l’histoire ancienne dans les mois à venir. Afin de profiter d’offres intéressantes pour les professionnels, il est possible de consulter les contrats proposés sur le site d’un fournisseur de référence comme opera-energie.com.

Les différents contrats de gaz pour les entreprises

Désormais ouvert à la concurrence, le marché du gaz se décline en des offres variées à destinations des entreprises. Pour bien comprendre comment choisir un contrat de gaz professionnel, chaque entrepreneur doit évaluer précisément ses besoins et déterminer quel type de contrat est en mesure d’y répondre le plus précisément. Les offres de gaz à prix fixe sont des contrats qui permettent de bénéficier d’un prix du kWh de gaz stable. Leur durée est variable, comprise le plus souvent entre une et quatre années. Alors que le contexte actuel est à la hausse des prix de l’énergie, une offre à prix fixe est un bon moyen d’éviter les mauvaises surprises et l’augmentation de vos factures de gaz. L’autre grande possibilité concerne les offres de gaz à tarif indexé. Celles-ci ont la particularité de suivre les évolutions du prix du gaz au fil des mois, causées par différents facteurs (modification de la fiscalité, contexte géopolitique, etc.). L’intérêt est de pouvoir profiter d’évolutions favorables du marché et de baisses à venir. Pour l’heure cependant, un tel choix paraît peu pertinent puisqu’il risque surtout d’exposer les entreprises à des hausses de prix malvenues. Une autre solution consiste à se tourner vers des offres de gaz sur-mesure. Ces contrats avantageux sont proposés par les fournisseurs à de grands consommateurs, dans le secteur industriel notamment. La structure tarifaire retenue va alors chercher à s’adapter aux besoins spécifiques de l’entreprise. Les sociétés peuvent aussi faire un choix d’avenir en misant sur le biogaz. Traditionnellement proposé à un prix supérieur à celui du gaz naturel, le gaz vert a l’avantage de ne pas avoir été impacté par la crise énergétique. Selon les fournisseurs, il est même possible de trouver des offres de biogaz à un tarif plus compétitif que pour le gaz naturel.

L’optimisation des coûts pour l’approvisionnement en gaz

Face à l’évolution des prix du gaz professionnel, il apparaît plus que jamais crucial pour les entreprises de parvenir à réduire leurs dépenses sur le plan énergétique. Deux méthodes peuvent être envisagées pour diminuer les factures de gaz. La première possibilité consiste à avoir accès au taux réduit de l’accise sur le gaz naturel (TICGN). Certains types de société sont en mesure de bénéficier d’un montant réduit pour cet impôt indirect et donc d’une remise conséquente sur leurs factures. Sont concernées les sociétés soumises au marché des quotas de gaz à effet de serre, les entreprises considérées comme grandes consommatrices d’énergie, celles exposées au risque de fuite de carbone et les sociétés utilisant le gaz naturel pour déshydrater légumes et plantes aromatiques. La seconde solution demande de passer par un courtier en énergie pour négocier votre contrat auprès d’un fournisseur. Acteur incontournable du marché énergétique, cet intermédiaire va faire jouer son réseau pour discuter directement avec les fournisseurs de gaz. Il est possible ainsi de se voir proposer des offres sur-mesure plus attractives, avec un prix du kWh de gaz à la baisse par rapport aux différentes offres de marché. La comparaison des contrats reste dans tous les cas la clé pour optimiser ses factures de gaz.

Plan du site