Quels sont les facteurs qui font varier les prix d’électricité ?

électricité

Publié le : 25 juin 20237 mins de lecture

Dans une conjoncture économique et géopolitique tendue, le prix de l’énergie est devenu une source constante de préoccupation pour nombre de Français. Le phénomène concerne tout autant les entreprises que les particuliers. Le 1er février 2023, un bouclier tarifaire a été institué par le gouvernement afin de protéger les ménages les plus vulnérables. Il limite la hausse des tarifs de l’électricité à 15 %. Loin d’être le fruit du hasard, l’augmentation du coût de l’énergie relève d’un processus complexe. Les lignes qui suivent reviennent sur les principaux facteurs à l’origine du phénomène.

L’électricité : une énergie soumise aux lois du marché

En France, le marché de l’électricité a été ouvert à la concurrence dès 1999 pour les entreprises, puis à partir de 2007 pour les particuliers. L’objectif affiché était de favoriser la mis en place d’un marché unique de l’énergie en instituant des règles communes aux différents États membres de l’UE. En France, la majeure partie de l’électricité produite est issue des centrales de production dont dispose le pays, et tout particulièrement de son important parc nucléaire. Toutefois, en cas de dysfonctionnement ou si elle est proposée à un prix moins onéreux, l’électricité peut aussi être importée depuis des pays voisins (notamment l’Allemagne). D’abord vendue et acquise sur le marché de gros, l’électricité est ensuite proposée aux professionnels et aux particuliers via le marché de détails. Le marché de l’électricité concerne directement les producteurs d’énergie ainsi que les fournisseurs. Ces derniers achètent l’électricité avant de la revendre aux consommateurs. Deux options sont possibles :

  • Le marché spot (ou comptant): l’électricité est achetée et livrée rapidement.
  • Le marché à terme : l’achat ainsi que la fourniture d’électricité sont prévus sur une longue période et différés dans le temps.

À l’instar de tout marché, celui de l’électricité est soumis à des fluctuations qui dépendent de la loi de l’offre et de la demande. Pour connaître avec précision l’évolution des prix de l’électricité, il est recommandé de se renseigner auprès d’un courtier en énergie. Si vous êtes un professionnel, vous obtiendrez notamment de précieuses informations concernant l’Opéra Index©, l’indice référence qui indique aux entreprises le coût de l’électricité pour chaque trimestre.

En quoi la demande influe sur la variation des prix de l’électricité ?

Plusieurs facteurs ont une influence directe sur la demande en électricité et, par conséquent, sur le prix de l’énergie. Voici les principaux d’entre eux :

  • La politique du gouvernement en matière d’énergie : face à la nécessité d’accélérer la transition énergétique, les enjeux liés à l’électricité ne sont plus seulement d’ordre économique, mais aussi politique. Ainsi, la volonté de diminuer le recours aux énergies génératrices de CO2 (pétrole, gaz, carburant, etc.), au profit d’équipement privilégiant les énergies propres et renouvelables, place l’électricité au centre de toutes les attentions. C’est notamment le cas dans le secteur des transports avec l’essor des mobilités douces. Sur le moyen terme, les experts prévoient un boom de la construction et de la vente de véhicules électriques. Un tel contexte va irrémédiablement entraîner une demande d’électricité croissante.
  • La conjoncture économique : l’évolution du prix de l’électricité est essentiellement déterminée par les besoins des consommateurs (particuliers et entreprises) en énergie. Or, lorsque l’économie est au beau fixe, la demande en énergie électrique va crescendo. Selon le gestionnaire de transport RTE, la consommation en électricité est également plus importante en semaine que durant les week-ends, du fait d’une activité plus intense.
  • Les conditions météorologiques : le temps qu’il fait a un impact direct sur le prix de l’électricité. Par exemple, lorsque les températures sont basses, la demande en énergie augmente du fait de la nécessité de se chauffer. Le phénomène porte le nom de thermosensibilité. Son influence sur les prix est déterminante, notamment lorsque le risque de pénurie énergétique (comme lors de l’hiver 2022-2023) guette.

Quid des variations des prix de l’électricité due à l’offre ?

L’évolution du prix de l’électricité pour les professionnel et les particuliers tient aussi aux facteurs relevant de l’offre :

  • La bonne santé des moyens de production : si les infrastructures productrices d’électricité sont en panne ou nécessitent des travaux d’entretien, la production d’énergie risque d’être ralentie avec, pour conséquence, une hausse des prix. Ce fut notamment le cas durant l’hiver 2022, où une part importante des centrales nucléaires françaises a dû subir des opérations de maintenance.
  • Le contexte géopolitique : les fluctuations du prix de l’électricité sont aussi soumises à des événements qui dépassent le cadre national stricto sensu. Ainsi, près de 20 % de la production d’électricité en Europe s’effectue par le biais du gaz naturel. Or, la guerre qui oppose l’Ukraine à la Russie a eu des conséquences majeures sur le marché gazier. Le prix du gaz a enregistré une hausse nette, avec pour corollaire une explosion des tarifs de l’énergie électrique.
  • Le coût des combustibles : l’électricité peut aussi être produite par des centrales à charbon. Comme pour le gaz, son prix est donc lié au cours du charbon. Les tarifs de l’électricité dépendent également de ceux du pétrole. Notez enfin que, lorsqu’une énergie est utilisée en remplacement d’une autre plus onéreuse, son prix finit par augmenter à son tour. Les courtiers parlent d' »effet de substitution ».
  • Le dispositif d’échange de quotas d’émission : instauré en 2005 par l’UE, il a pour objectif d’encourager la baisse des émissions de gaz à effet de serre. La hausse du prix des quotas depuis 2018 impacte les centrales à gaz qui produisent l’électricité. Cela se traduit par une augmentation du coût de l’électricité.

Hormis les variations engendrées par l’offre et la demande, d’autres éléments pèsent aussi sur le prix de l’électricité, dont les coûts para-réglementaires : marché de capacité, garantie d’origine, etc.


Plan du site